Défi « Le meilleur pâtissier » III : mon bagel

Bagel maison crème fraiche et saumon fumé.

Bagel maison crème fraiche et saumon fumé.

Jamais deux sans trois ! Trois semaines que le Meilleur Pâtissier a repris sur M6 et autant de défis que j’essaye de relever sur ce blog. Après les pâtes feuilletées de la semaine dernière, cette fois les candidats ont dû s’attaquer aux pâtes levées avec trois ou quartes épreuves (selon leur classement). La première épreuve était de confectionner des petits pains (sucrés et salés), la deuxième était de réaliser un bagel, la troisième consistait à faire un pain surprise et pour l’épreuve de rattrapage il fallait revisiter le pain perdu.

A la fin de l’émission de la semaine dernière on pouvait voir un teaser qui annonçait les prochaines épreuves, j’ai donc pu réfléchir à laquelle je pourrais choisir. J’ai pas trop hésité quant au choix du bagel. Et pour cause, j’en suis devenue accro l’année dernière et je n’ai pas eu l’occasion d’en remanger depuis mon retour de Montréal. Je voulais donc voir si j’étais capable d’égaler les célèbres bagels (à prononcer à la Québecoise : « bagueule ») de Saint-Viateur. Depuis quelque temps le bagel est à la mode en France et c’est même plus surprenant de passer devant un « bar à bagels » en se baladant à Paris. Vous n’avez donc pas d’excuse pour ne pas vous lancer et y goûter au plus vite si ce n’est pas déjà fait. Pour ceux qui ont peur de ne pas aimer ce truc qui ressemble à un donut ou qui pensent qu’ils auront encore faim après (c’est vrai que ça a l’air moins rassasiant qu’un bon jambon-beurre), eh bien vous avez tort ! Bon, ce n’est que mon avis, mais je trouve que ça cale parfaitement, que le pain est très bon et pas gras (il n’est pas frit comme je le pensais avant d’en manger, mais très légèrement brioché) et si on n’aime du premier coup, rien n’empêche de retenter l’expérience avec un autre pain, style pain complet, différentes graines, nature, avec épices, et une autre garniture. Il existe même des bagels sucrés !
J’ai décidé de vous faire mon bagel préféré en vous proposant en plus une garniture : le bagel aux graines de pavot avec une garniture à la crème fraiche, saumon fumé, citron, ciboulette et aneth. Pas de gâteau cette semaine, donc !

Liste des courses :
Pour le pain à bagel : (j’ai choisi d’en faire 5, à vous de multiplier les proportions selon le nombre de bagels que vous voulez faire.)
– 250gr de farine.
– 5gr de levure de boulanger.
– 8cl d’eau tiède.
– 8cl de lait tiède.
– 5gr de sucre.
– 5gr de sel.
– une demi cuillère à soupe d’huile de tournesol.
– 3 cuillères à soupe de cassonade.
– optionnel : des graines de pavot ou des graines de sésame.

Pour la garniture :
– un pot de crème fraiche.
– quelques brins de ciboulette et d’aneth.
– un paquet de saumon fumé (une tranche par bagel).
– un citron ou du jus de citron.
– du sel et du poivre.

Au boulot !
Le pain à bagel :
– Dans un bol, versez la moitié de l’eau tiède et la levure pour l’activer, remuez et laissez reposer pendant 5 minutes.

– Dans un saladier, tamisez la farine et ajoutez-y le sucre et le sel. Commencez à pétrir en ajoutant l’huile, puis le reste d’eau et le lait.
Ajoutez la levure et pétrissez ensuite sur votre plan de travail (c’est plus pratique) pendant une dizaine de minutes. C’est long, mais le bagel se mérite ! Il faut se donner du mal (ou alors utiliser un KitchenAid).

– Boulez votre pâte avant de la placer dans un saladier et de déposer un torchon humide dessus. Laissez reposer à température ambiante pendant 2 heures. Au bout de ces 2 heures, la pâte doit avoir doublé de volume.

– Travaillez rapidement la pâte pour en chasser le gaz qui s’y est emprisonné pendant la fermentation.

– Formez un long boudin pour le diviser et le couper en 5 portions égales.
Là commence le grand débat sur la confection du bagel. On trouve deux écoles : l’école du boudin roulé et l’école de la boule trouée. Je suis de la team boule trouée (rangez votre esprit lubrique !). Je m’explique : pour former le bagel, certaines personnes le font en formant un petit boudin qu’elles referment sur lui-même en laissant un trou au centre ; d’autres préfèrent former une boule, mettre leur doigt au centre et faire tourner la pâte en petits cercles pour élargir le trou. Je préfère cette technique parce qu’elle évite la formation d’un raccord entre les deux bouts du boudin. Je trouve que le résultat est plus joli comme ça. Mais vous faites comme vous voulez, du moment qu’à la fin votre bagel est bien rond et que le trou est assez large parce qu’il va se rétracter à la prochaine étape.

– Placez vos bagels sur une plaque (avec du papier sulfurisé, comme toujours). Replacez le torchon humide dessus et laissez reposer pendant 15 minutes. Vous verrez que si vous n’avez pas fait de trous assez larges, ils auront rétréci, voire se seront rebouché. Si c’est le cas, c’est mal ! Vous devriez avoir honte de vous ! Booouh ! En vérité c’est pas vraiment gênant et vous pouvez les élargir de nouveau.

– Préchauffez alors le four à 220° pendant que vous mettez de l’eau à bouillir avec la cassonade dans une grande casserole (la cassonade n’est qu’une option, mais elle va permettre au bagel de caraméliser légèrement et de rendre sa croûte toute croustillante). Vous allez pocher vos bagels, c’est à dire que quand l’eau commence à bouillir vous allez les plonger dedans et les laisser pendant une minute de chaque côté avant de les retirer et de les éponger sur du Sopalin après quoi vous les placerez sur vôtre plaque de cuisson. N’oubliez pas d’ajouter les graines de pavot/sésame si vous avez choisi d’en mettre, avant de mettre les bagels au four.

– Enfournez pendant 15 minutes. Baissez la température a 200° à la moitié du temps. Le bagel doit être de couleur dorée. Laissez refroidir.

La garniture : (comme je l’ai dit, vous pouvez utiliser ce qui vous fait envie, mais les bagels au saumon restent le top !)
– Dans un bol, mélangez à la fourchette la crème fraiche avec l’aneth, la ciboulette ciselée et quelques gouttes de jus de citron. Salez et poivrez.

– Je vous conseille de couper votre bagel et de le faire toaster au grille-pain pour le réchauffer et le rendre croquant.

– Tartinez le pain du bas avec la crème, disposez votre tranche de saumon fumé dessus et versez quelques gouttes de citron avant de placer le pain du dessus à sa place.

– Dégustez et devenez accro ! ;) Vous pouvez le manger tel quel ou l’accompagné d’une salade, de carottes rappées ou de trucs frais du même genre.

L’émission et mes recherches de recettes m’ont appris pas mal de choses. Je ne me doutais pas, par exemple, qu’il fallait pocher le bagel dans de l’eau avant de le faire cuire au four. On en apprend tous les jours !
J’espère que cette recette salée ne vous aura pas trop déboussolé. Ne vous inquiétez pas, OverTheRainbowCake reste un blog de pâtisserie (le salé c’est pas vraiment mon truc de toute façon), mais il fallait bien que je suive les consignes de l’épreuve de l’émission :) Pour ça, j’ai mixé deux recettes trouvées sur Marmiton et sur Hervé Cuisine.
N’oubliez pas de me dire ce que vous avez pensé de l’épisode d’hier et de mes bagels.
On se retrouve la semaine prochaine ou peut-être avant !
*Spoiler : j’annonce ici et maintenant j’opterai pour l’épreuve créative autour du macaron.*

(P.S : attention aux graines de pavot entre les dents, ça pardonne pas.)

Publicités

3 réflexions sur “Défi « Le meilleur pâtissier » III : mon bagel

  1. Pingback: Défi "Le meilleur pâtissier" IV : Barbie Princesse Macarons | ⋰☆⋱ Over The Rainbow Cake ⋰☆⋱

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :